Autolouange

Deux textes que j'ai écrits en octobre à Lille

 

Je voyage dans l'immensité royale de mes terres ancestrales

Je navigue de contrée en contrée, par ma route je relie l'homme à l'homme, je fais éclore l'amour lové au cœur de chacun, fidèle à ma mission intime je détecte inlassablement les graines de joie au milieu des épreuves paralysantes.

Toujours en mouvement, parfois je cours mille kilomètres à l'heure, parfois je m'arrête indéfiniment, je goûte tour à tour l'élan puissant et le repli salvateur. Je suis paix, point de rencontre entre verticalité et horizontalité

_____________________________________________________________

 

Longtemps je me suis enivré du doute, souvent j'ai alourdi mes peurs en buvant du plomb, toujours j'ai calfeutré mes manques.

Insensible à moi-même, absente, endormie à l'extrême, je me suis enlisée dans des déserts sans fin.

Aujourd’hui j'ensorcelle mes idées ténébreuses, je les transforme en espoir inaltérable, je laisse pleinement la lumière s'infiltrer, je suis danse de foi, je communie avec l'univers

Je suis étincelle de joie, je pose en toute noblesse mes pas sur la terre sacrée